17/11/2016

Les mini-entrepôts

__


Objets indispensables 
utilisés sur une base des plus régulières



Certaines personnes ont énormément d'objets.


Tellement de babioles, en fait, que ça ne rentre pas tout dans leur habitat.


Ils doivent entreposer tous ces utiles objets ailleurs, et ainsi payer, pour ce faire, un loyer.


Pendant des années, ils débourseront donc, pour garder au chaud et au au sec une armoire en mélamine jaunie, un couvercle de panier en rotin, une lampe non fonctionnelle et quelques autres bidules totalement superflus.


Évidemment, toute l'histoire se conclue une fois sur deux que les locataires comprennent leur erreur, ne paient plus, et abandonnent disgracieusement toutes leurs stupides possessions.
D'où les ventes à l'aveugle du contenu de ces unités et les nombreuses émissions de télé sur le sujet.




Merci de votre habituelle collaboration.

___

31/10/2016

Les sables mouvants

___




Nous sommes bien déçus des sables mouvants.


Quand nous étions petits, on nous disait de faire bien attention, que si on s'aventurait trop loin dans la campagne sans surveillance, nous pourrions rencontrer et nous enfoncer inexorablement dans des sables mouvants.

Nous pensions alors que ce serait une menace quotidienne dans notre vie, qu'au moins un de nos camarades de jeu sur deux, à la petite école, y passerait et lancerait son dernier cri en provenance d'un sable mouvant.


Un certain film avait cristallisé cette peur dans nos esprits, et nous avons nommé L'histoire sans fin.



Première et dernière apparition 
de sables mouvants dans nos existences
 

Film qui d'ailleurs ne dure qu'une petite heure et quart. 



Mais voilà : allons-nous, oui ou merde, un jour en croiser, de ces satanés sables mouvants? 

Parce que maintenant, nous avons assez attendu.

Nos craintes se sont lentement transformées en une insatiable curiosité : serait-ce trop demander de voir notre cheval, ou une quelconque autre bête de la forêt, couler à pic?...



Ou peut-être comme les lucioles et les aurores boréales, est-ce que les sables mouvants n'existent tout simplement pas...




Bien, bien déçus... 


La direction

___

31/08/2016

La pizza

__

Cette chose vous coûtera 50 dollars





De la farine, un peu de sauce tomate, du fromage de mauvaise qualité, deux ou trois morceaux rachitiques de poivron vert, et un peu de viande en extra que vous avez eu la mauvaise idée d'ajouter.
Cinquante dollars, s'il-vous-plaît, monsieur.

-Quoi???

-Plus la livraison et le pourboire.

-Quoi???

-Eh oui. Vous en voulez de la pizza? Sortez vos bons d'épargne-retraite.

-Quoi??? Les voici...


~



Avons-nous manqué la réunion qui a décidé que la pizza serait plus chère que l'or?


La direction


__

29/07/2016

Les maux de dos

___

 
C'était la toute première et dernière fois
que cet homme utilisait son dos



Depuis qu'on est tout petits, on nous répète toujours de ne jamais, JAMAIS, JAMAIS forcer avec son dos.


Car sinon, on va se blesser.



MAIS PUISQU'ON NE FORCE JAMAIS AVEC, LA FOIS OÙ L'ON VA DEVOIR S'EN SERVIR, DE SON DOS, C'EST BIEN ÉVIDENT QU'ON VA SE BLESSER!





Alors continuons à enseigner aux gens de ne jamais l'utiliser, et quand ils en auront besoin (car ça peut arriver), leur dos sera faible et ils se feront mal.



Mais pendant qu'on y est, pourquoi aussi ne pas enseigner aux gens de rester cloîtré chez eux, pour éviter toute contrariété et tout potentiel problème?

La voilà la solution!



La direction


___

30/05/2016

Les acheteurs sérieux

___





Il arrive parfois qu'on voie, dans une annonce, cette formulation : "Acheteurs sérieux seulement".




Cet état de fait laisse notre équipe dans la plus grande des confusions.


Nous avons donc pris notre courage à deux mains, et avons appelé au numéro indiqué.

Nous leur avons dit que nous étions un peu blagueurs parfois, pas toujours sérieux.

Et donc de laisser tomber, nous n'étions pas de bons candidats...

... que nous n'irions pas, à leur magasin de farces et attrapes.

__

16/05/2016

La téléphonie

___


 Cet homme ne recevra aucune royaltie ni 
 dividende pour cette photo d'archives



Jadis, quand le téléphone sonnait dans la maison, les gens se précipitaient pour répondre, ils étaient fous de joie…


Maintenant, malgré qu'ils ont tous un excitant cellulaire pour lequel ils ont attendu une nuit en file, ils ne veulent plus répondre, et continuent de se faire croire les uns les autres qu’ils n’ont pas pu prendre l'appel et sont dans l’incapacité absolue de nous parler à sept heures du soir.


Quand on les observe, ils ont en permanence leur téléphone à la main, et disent souvent qu'ils se jetteraient en bas d'un pont s'ils venaient à oublier un jour leur téléphone à la maison.

Mais peu importe.


Jamais l’Humanité n’aura si peu répondu au téléphone que depuis qu’elle en a un sur elle en permanence.





(Comme vous vous en doutez, nous essayons de rejoindre l'un de nos auteurs pour un article et il ne répond pas, ce petit con. Alors nous avons dû en écrire un nous-mêmes, sur un sujet, vous en conviendrez, pas très original - La Direction)

___

31/03/2016

Les sent-bon et l'encens


__



Ah... Rien de mieux pour purifier l'air qu'un sent-bon chimique, ou de l'encens bien parfumé à prix ultra-économique.

Enfin, un peu d'air bien pur!



La direction


__